Cabinet du Docteur Philippe RIESTER

Docteur Philippe RIESTER - 18 rue Beffroy - 92200 Neuilly sur Seine - Tél. : 01 46 37 34 75

La pose d’implant est possible dès l’âge de 18 ans

Les implants peuvent avoir une durée de vie de plusieurs dizaines d'années

Le titane est le matériau de choix en chirurgie implantaire car il associe compatibilité biologique et excellente résistance mécanique

Qu'est-ce qu'un implant dentaire ? Indications et contre-indications

Un implant dentaire est assimilable à une racine artificielle. Il se présente le plus souvent sous la forme d’une vis en titane placée dans l’os de la mâchoire. Il remplace la ou les racines d’une dent absente et sert de support pour réaliser une couronne, un bridge, ou encore pour stabiliser une prothèse amovible...

Quand pose-t-on un implant ?

Un implant peut être mis en place, soit immédiatement après l’extraction d’une dent, soit après la cicatrisation de l’os et de la gencive. L’acte chirurgical est simple et peu douloureux. Il se fait sous anesthésie locale comme pour le traitement d’une carie.
La prothèse définitive est réalisée après intégration de l’implant au niveau de l'os (dans un délai de 2 à 6 mois). Dans certaines conditions, une prothèse provisoire peut être mise en place immédiatement après la pose de l’implant.

Indications et contre-indications

Pour poser un implant, il faut que le volume et la qualité de l’os de la mâchoire soient suffisants. Ces paramètres sont évalués au cabinet à l’aide d’un Cone Beam ou Scanner. Dans les cas où le volume osseux est insuffisant, il est possible de l'augmenter à l’aide d’une greffe osseuse. Il est également important que les dents voisines et la gencive soient saines.

Voir aussi : Les greffes osseuses pré-implantaires

Un questionnaire médical permettra d’écarter d’éventuelles contre-indications.


Nos conseils

  • L’implant permet de remplacer une ou plusieurs dents sans affecter les autres dents, et offre une prothèse à la fois fixe et confortable.
  • Une seule dent absente peut déstabiliser toute la bouche. Si elle n’est pas remplacée, c’est le premier pas vers un processus de déchaussement ou d’édentation multiple.
  • Si vous êtes concerné, vous devez, comme tous les porteurs d’implants, observer une hygiène dentaire rigoureuse et effectuer des contrôles au moins une fois par an.

Article rédigé par le praticien le 03/02/2016